-1
+1
Suggestion: +5

(moins de barrés)

Tous les outils
annuler
Change la taille du texte.
NON
OUI
Remplace par des accords plus faciles à jouer.
EN
FR
Affiche les acccords français (Do, Ré, Mi…).
NON
OUI
Seul le bas du texte défile, vous laissant ainsi les accords de départ visibles.
NON
OUI
Certaines partitions n’affichent les accords qu’au début. Cet outil tente de les recopier dans l’ensemble du texte.
Marque le tempo à la vitesse que vous souhaitez.
[Couplet 1]
Je bois pour oublier mes années d'infortune
Et cette vie commune
Avec toi mais si seul
Je bois pour me donner l'illusion que j'existe
Puisque trop égoïste
Pour me péter la gueule
[Pont]
Et je lève mon verre à nos cœurs en faillite
Nos illusions détruites
À ma fuite en avant
Et je trinque à l'enfer qui dans mon foie s'impose
En bouquet de cirrhose
Que j'arrose en buvant
[Couplet 2]
Je bois au jour le jour à tes fautes à mes fautes
Au temps que côte à côte
Il nous faut vivre encore
Je bois à nos amours ambigus diaboliques
Souvent tragi-comiques
Nos silences de mort
[Pont]
À nos unions ratées mesquines et pitoyables
À ton corps insatiable
Roulant de lit en lit
À ce serment prêté la main sur l'Évangile
À ton ventre stérile
Qui n'eut jamais de fruit
[Couplet 3]
Je bois pour échapper à ma vie insipide
Je bois jusqu'au suicide
Le dégoût la torpeur
Je bois pour m'enivrer et vomir mes principes
Libérant de mes tripes
Ce que j'ai sur le cœur
[Pont]
Au bonheur avorté à moi et mes complexes
À toi tout feu tout sexe
À tes nombreux amants
À ma peau boursouflée striée de coupe rose
Et à la ménopause
Qui te guette au tournant
[Couplet 4]
Je bois aux lois bénies de la vie conjugale
Qui de peur de scandale
Poussent à faire semblant
Je bois jusqu'à la lie aux étreintes sommaires
Aux putes exemplaires
Aux froids accouplements
[Pont]
Au meilleur de la vie qui par lambeaux nous quitte
À cette cellulite
Dont ton corps se dépare
Au devoir accompli comme deux automates
Aux ennuis de prostate
Que j'aurais tôt ou tard
[Couplet 5]
Je bois à en crever et peu à peu j'en crève
Comme ont crevé mes rêves
Quand l'amour m'a trahi
Je bois à m'en damner le foie comme une éponge
Car le mal qui me ronge
Est le mal de l'oubli
[Pont]
Je m'enivre surtout pour mieux noyer ma peine
Et conjurer la haine
Dont nous sommes la proie
Et je bois comme un trou qu'est en tout point semblable
À celui que le diable
Te fait creuser pour moi
[Outro]
Je bois mon Dieu je bois
Un peu par habitude
Beaucoup de solitude
Et pour t'oublier toi
Et pour t'emmerder toi
Je bois je bois

D'autres partitions à jouer…